Je vous souhaite au nom du Maire et du conseil municipal, une belle année 2018, une saison pleine et animée et des voeux de bonne santé à ceux qui traversent des moments difficiles.

En introduction, je voudrais saluer la mémoire de Jeanine Bertello Pascal, fille de Jeanne et nièce d’Henri Pascal, une famille de pêcheurs et pour mémoire petite fille des anciens gérants de « l’Auberge Pascal » qui deviendra « Hostellerie Provençale ». Une pensée pour Jacques Laget, un ariégeois qui a séjourné dans la maison du Sud pendant 50 ans en alternance avec le père Bourgier. Nous partageons la peine des familles. Ils ont aimé Port Cros.

2017 fut incontestablement une bonne saison, mais caniculaire avec de fortes menaces d’incendies. Nous saluons le travail de Noel, des services de la Mairie et des services délégués ainsi que la présence sécurisante des pompiers et des médecins. Jean Claude notre pecheur est parti en retraite et Regis et Laurence gardiens de la Palud sont allés s’installer dans les Alpes de Haute Provence. 2017 fut aussi l’année des travaux du Fort du Moulin, de l’Hostellerie, de la Maison Balay et aussi la tenue de beaucoup de réunions autour de la nouvelle Charte et de l’élargissement du territoire du Parc. Pour ceux qui l’aurait oublié, en 2017, une table d’hôtes s’est ouverte chez Joelle. Enfin, les amis de Port Cros ont animé l’île avec talent lors les rencontres littéraires et des journées du Patrimoine, grâce au soutien de la ville et du Parc.

Au plan sportif en 2017, je rappelle que les Port Crosiens (de l’été) ont brillé, lors de la traversée Port Man/Le Levant, 1er pour les hommes et 2eme pour les femmes, sans parler des tournois de Pétanque en juillet et août où nous restons invaincus.

2018 sera certainement une année active. Le remplacement d’irremplaçables, la famille Laurent qui après 46 ans de bons et loyaux services, souhaite rejoindre la terre ferme…et les enfants.
La préparation du cahier des charges de la nouvelle DSP transport maritime de la TLV avec, nous l’espérons, des tarifs attractifs pour l’hiver. Les probables lancements des travaux de remise en état de l’artillerie pour accueillir en 2019, le logement du médecin et des agents de la propreté. La poursuite de l’éradication des sangliers et la mise en place de toilettes sèches sur les plages de la Palud et du Sud. Enfin des solutions pour pérenniser les logements des habitants, suite au rapport de la cour des comptes.

Mais au delà, nous souhaitons bâtir une nouvelle relation entre le Parc, la Mairie et les habitants. Une relation de confiance qui permettent des actions communes. La protection de l’île ne dépend pas que d’un décret ou d’une circulaire. Elle est dans nos gènes et nous mesurons chaque jour le privilège de vivre ou de séjourner dans l’île. Une génération est en train de partir, une autre va arriver. Nous avons besoin de tous les talents, de toutes les bonnes volontés. C’est un vœu pour 2018, faisant ensemble qu’il devienne réalité.