Intervention de William Seemuller President d’Agir pour Hyères en conseil municipal

Ce débat qui est au cœur de nos préoccupations politiques. Il est d’abord dominé par la douleur immense, inconsolable, de ceux qui ont perdu leur enfant, leur épouse, leurs parents, leurs amis. Cette douleur ne s’apaisera pas par les mots. S’apaisera t elle ?

Elle nous impose la compassion, l’écoute, le soutien. C’est une souffrance pour nous tous. Il nous faut maintenant retrouver la vie, ne changeons pas notre matière de vivre. Nous ne ferons pas ce cadeau à ceux veulent imposer la terreur, et je me réjouis du succès de la nuit blanche. Soyons vigilants mais vivons.

Cet attentat s’inscrit dans une longue liste d’actions terroristes qui ne touchent pas que la France et qui malheureusement ne va pas s’arrêter demain et ce quelque soit le Gouvernement.La solution se trouve d’abord en Irak, en Syrie, en Libye mais également dans cette lutte impitoyable contre ceux qui en France et dans notre Région, recrutent, forment, financent et soutiennent ces fous prêts à mourir et à donner la mort à des innocents. Ces tueurs ne sont que la conséquence, le bras armé d’une organisation, dont il faut viser la tête. D’une organisation criminelle qui bénéficie d’un crédit auprès « d’une génération perdue » comme l’ont été les brigades rouges, action directe ou le GIA.

Le 1er ministre l’a dit avec force, il ne doit pas avoir de dispute autour de la sécurité des français et des conditions pour l’exercer. Il n’y a pas un débat entre la Gauche et la Droite, les élus de la ville doivent être unis pour être efficaces. S’il y a polémique, ce sera entre les républicains et ceux qui veulent limiter nos libertés. Ne cédons pas à la démagogie.

Face à cet adversaire déterminé qui utilise les technologies modernes et qui dispose de moyens militaires, la seule réponse sérieuse sera celle des forces républicaines, la police, l’armée, le renseignement, les enquêteurs et les juges. Nous disposons en France de grands professionnels, soyons sans état d’âme à leurs côtés. Ils sont en première ligne, avec courage et détermination. Ces forces interviennent dans un domaine où il n’y a pas de place pour l’improvisation. Elles ont toute notre confiance. Mais aujourd’hui, nous devons mieux mobiliser notre peuple et réfléchir, à notre niveau, la ville, à une meilleure implication de toute la population. Sujet complexe mais incontournable.

Mobiliser les hyerois au quotidien, passera en priorité par la prévention, c’est à dire par l’école, par la responsabilité des familles, par l’implication dans la vie de la cité. Une des racines du mal, c’est l’ignorance et la bêtise, c’est l’enfermement dans une communauté virtuelle. C’est bien sûr la question de l’emploi, mais cela ne justifie ni la lâcheté, ni la violence.

Mobiliser les hyerois au quotidien, c’est faire respecter, avec l’action de la police municipale, en permanence et en toutes circonstances les règles républicaines, ne pas tergiverser pour réprimer au moindre incident de la vie quotidienne de nos quartiers. C’est ne plus tolérer de lieu, de pratique ou d’attitudes illégales ou incivique.

Mobiliser les hyerois, se sera aussi de mettre en valeurs la réussite de ceux qui ont choisi les valeurs républicaines, qui travaillent dur, qui développent leur talent, leur énergie, qui entreprennent. Ils sont majoritaires, ils doivent s’impliquer plus dans l’accompagnement, la formation et la réussite de ceux qui veulent sortir de l’enfermement.

Monsieur le Député Maire, la sécurité de nos concitoyens, dans le cadre des lois républicaines est prioritaire, seul l’intérêt supérieur de notre commune, nous commande.