Monsieur le Député Maire

La sécurité n’est pas un enjeu politique, c’est une liberté publique, celle de se déplacer, de penser et de vivre sans menace et sans pression. Je rappelle la position constante de notre groupe d’apporter un soutien total aux forces républicaines de la police municipale et nationale, de la gendarmerie et de l’armée dans leur travail de terrain pour rassurer et pour protéger nos concitoyens.

Je me permets de vous écrire pour appeler votre attention sur des incidents et des incivilités récents dans notre ville, qui rendent la vie de nos concitoyens difficile.

Le quartier de la Gare a été l’objet de dégradation de biens et de provocations verbales d’un groupe limité de jeunes parfaitement identifiés. Ils ont conduit les commerçants du quartier et le CIL à se rapprocher pour se protéger, pour réagir collectivement et pour saisir les autorités publiques, voir article du 14 janvier 2017 de Var matin.

La salle de boxe des Maurels, lieu de vie et de rencontres sportives très apprécié de ce quartier a été incendiée la veille du jour de l’inauguration du Citystade de Beauvallon par un groupe dont l’objectif était de détruire un symbole du vivre ensemble. Enfin, dans la vieille ville, comme au Val des Rougieres, les habitants et les CIL ont manifesté leurs impatiences devant les incivilités et les tensions du fait de la présence de trafic divers dans l’espace public.

Nous vous demandons donc très précisément, comment répondre à l’attente légitime de sécurité de nos concitoyens? Comment donner de la cohérence et de l’efficacité à la chaîne pénale, je m’adresse là au député, pour que les personnes interpellées, pour des faits avérés, ne soient pas remis en liberté sans décision de justice?

Dans l’attente de connaître votre réponse, nous vous adressons Monsieur le Député Maire, l’expression de nos sincères salutations.

William Seemuller

President d’Agir pour Hyères