Monsieur le Député Maire,

En application de l’article 6 du règlement intérieur, je souhaite lors du conseil municipal du 24 mai 2016, vous poser une question d’actualité au nom du Groupe Agir pour Hyères au sujet de la pauvreté. Nous souhaitions dans le prolongement de la journée de la solidarité apporter notre contribution concrète à l’amélioration de la vie des hyérois confrontés à la pauvreté. Nous vous avions écrit le 20 mai dernier et en l’absence de réponse, nous vous interrogeons.

Ce sujet n’épargne personne et nous choque en particulier lorsque les victimes sont des enfants ou des personnes âgées. Nous avons participé à plusieurs rencontres avec les associations caritatives de la ville. Nous avons identifié quatre pistes de travail concrètes et pratiques :

Améliorer l’accueil des femmes seules avec enfants et des personnes de plus de 65 ans, dans des logements d’urgence spécialement aménagés par la ville.

Donner accès prioritaire à la médiathèque ou à un « bibliobus » aux enfants et leur offrir un accompagnement pour la lecture et pour les travaux scolaires.

Permettre dans des terrains agricoles en friche, la mise en place de jardins partagés qui alimenteront en priorité les paniers des associations caritatives. Les terrains pourront être mis à disposition par la ville sous une forme à définir. Ils encourageront également une insertion professionnelle d’un public fragile.

Nous suggérons que les personnes bénéficiant de cet accompagnement soient identifiées et suivies par les associations caritatives, par la ville et par Le département. Au vue de cette expérience, dans un an, nous vous proposons d’en tirer ensemble les enseignements à travers une rencontre entre les associations, le CCAS, les l’élus de la ville et les représentants du département.

Dans l’attente de connaître votre réponse, nous vous prions de croire, Monsieur le Député Maire, à l’expression de nos sentiments les plus cordiaux.