Monsieur le Maire,

En application de l’article 6 alinéa 3 du règlement intérieur, nous souhaitons lors du conseil municipal du 22 février 2019, vous poser une question d’actualité, relative au commerce en ville.

La situation du commerce et de l’artisanat à Hyères est très fragile, voire sinistrée pour certaines rues. Cette situation impose un véritable accompagnement par la ville pour prendre en compte le préjudice subi par les commerçants et par les artisans et des mesures urgentes.

Un accompagnement : Les travaux publics ont parasité depuis 15 mois l’activité commerciale du centre ville du fait de la dégradation de la voirie et ont engendré des difficultés d’accès ou de visibilité qui constituent pour les commerçants une véritable menace pour la pérennité de leur entreprise. Il est possible, selon la loi, d’être indemnisé en vue d’obtenir la réparation du préjudice commercial (baisse sensible du chiffre d’affaires ou diminution significative d’activité…) par la mise en place d’une commission d’indemnisation pour le préjudice subi. La ville de Vienne en Isère a procédé à ce type d’indemnisation après des travaux importants. Nous souhaitons qu’il en soit de même pour les commerçants et les artisans hyérois. Pouvez-vous nous indiquer, si vous allez mettre en place une commission d’indemnisation pour le commerce ?

Mesures d’urgence : au-delà des animations prévues pour la saison, nous proposons les mesures d’urgence suivantes : passer de 45 minutes à 2h de parking gratuit pour ceux qui font des achats, un petit train pour desservir la vieille ville jusqu’à Saint Paul, la mise à disposition de parkings sécurisés à vélos en nombre pour encourager les visites du centre par cette mobilité douce. Enfin, pouvez-vous nous confirmer que le marché paysan se tiendra bien sur la place Clémenceau en semaine ? Nous insistons aussi pour que sur les 4 kiosques de la place, nous puissions trouver un kiosque à journaux et un fleuriste pour mettre en valeur la tradition horticole de la ville ?

Dans l’attente de connaître vos réponses, nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, à l’expression de nos meilleurs sentiments.

William Seemuller
Président d’Agir pour Hyères