Monsieur le Maire,

En application de l’article 6 du règlement intérieur, nous souhaitons lors du conseil municipal du 30 mars 2018, vous poser une question orale. Vous avez prévu dans le PLU, la construction de 8 800 logements supplémentaires soit environ 26 400 personnes. La chambre d’agriculture et l’ensemble des groupes d’opposition ont rejeté ce PLU, cela aurait dû vous interroger.

Il y a quelques jours, lors de l’assemblée de la Chambre d’agriculture du Var, le President de la chambre a proposé l’élaboration d’un projet alimentaire territorial pour la ville. Ce type projet existe déjà au sein de l’agglomération de la Provence verte avec le soutien du lycée agricole de Saint Maximin et de la Maire de Brignoles. Un projet similaire a été mis en œuvre par les collectivités locales du Lubéron.

Ma question sera la suivante, la Métropole Toulonnaise consomme environ 5% de sa production agricole, le reste est importé. Ne pensez vous pas que pour des raisons de bon sens, de soutien à l’économie agricole et alimentaire varoise, pour des raisons de santé publique, d’éducation et de protection de notre patrimoine naturel, la ville d’Hyères, en partenariat avec le lycée agricole et la chambre d’agriculture du Var, devrait porter un projet alimentaire territorial?

N’est ce pas un élément d’attraction touristique que de développer nos produits agricoles locaux? N’y voyez vous pas une mise en valeur de nos marchés paysans, des filières locales pour la restauration scolaire et surtout la préservation d’un « bien commun » rare et essentiel, la TERRE?

Le parlement sera prochainement saisi d’un projet de loi pour la préservation du foncier. La pression démographique, le réchauffement climatique et la spéculation foncière sont de réelles menaces pour nos territoires. Notre ville a des atouts naturels considérables. Ne pourrait elle pas au sein de la Métropole jouer un rôle leader dans ce projet alimentaire territorial et par la même, mettre fin à cette spéculation foncière qui dégrade tant notre cadre de vie? La révision prochaine du PLU pourrait elle en tenir compte?

Dans l’attente de connaître vos réponses, nous vous adressons Monsieur le Maire, l’expression de nos sincères salutations.