Interview de William Seemuller candidat de la Gauche à l’élection législative 3e circonscription du Var.

Pourquoi se présenter aux législatives de 2017?

J’ai des convictions profondes. Le vote du Brexit qui conduit l’Angleterre à quitter l’Europe, l’élection de Donald Trump qui envoie à la Maison Blanche un homme cynique et arrogant, la montée des nationalismes dans plusieurs pays d’Europe m’ont révolté.

Notre génération ne peut se résoudre à rester les bras croisés. Nous avons vécu en paix pendant 70 ans parce que Maurice Schuman, Jean Monnet, Jacques Delors et d’autres ont porté l’Europe comme un rempart à la barbarie.

Notre génération doit maintenant s’engager politiquement pour protéger et pour redéfinir l’Europe avec ambition, comme celle de construire une Europe numérique qui fera face aux géants américain du net, une Europe qui protègera son industrie et ses emplois face à une mondialisation dangereuse, une Europe verte pour préserver nos ressources naturelles et une Europe de l’éducation et de la Culture pour donner toutes ses chances à la jeunesse.

Quelles sont vos priorités, si vous êtes élu?

D’abord être utile, en mettant en valeur les atouts de notre territoire. Nous travaillerons avec les maires des six villes, la Londe, Hyères, la Crau, le Pradet, la Garde et Carqueiranne, avec les acteurs économiques de notre département (agriculture, environnement, tourisme, mer, santé, défense) et avec le monde associatif et syndical, si dynamique et si vivant.

Nous travaillerons sans à priori, dans le sens de l’intérêt général pour défendre les dossiers, simplifier les approches, soutenir, encourager et créer de la richesse.

Puis être crédible, avec mon suppléant, Michel Durbano, agriculteur, élu de la Garde et moi- même élu de Hyeres, cadre dans une entreprise pendant 30 ans, nous sommes surpris de voir comment ceux qui disposent aujourd’hui de tous les pouvoirs (région, département, agglomération, ville) n’anticipent pas et se replient sur le passé.

Pire, nous pensons que le programme proposé par Francois Fillon, et soutenu par les élus, Les Républicains, et qui vise à réduire de 100 milliards les dépenses de l’Etat et à supprimer 500 000 fonctionnaires, serait une menace directe pour l’équilibre du tissu économique local, pour le maintien d’un service public de proximité et pour le lien social.

Avec Michel Durbano, nous partageons la passion du terrain. Nous sommes complémentaires. Nous comprenons très bien les difficultés, les inquiétudes, les angoisses de nos concitoyens. Nous pensons que le fait que certains élus cumulent plusieurs mandats et soient, depuis trop longtemps, éloignés de la réalité du travail, devient un vrai handicap.

J’illustre mon propos, l’ouverture de l’avenue 83 était elle utile? Quelle concertation a été nouée entre les villes et les professionnels ? Ou sont les transports collectifs? N’est ce pas une menace directe vis à vis du commerce de centre ville?

L’augmentation des impôts départementaux en 2016 (+19%) et ceux de la ville de Hyères (+10% en 2 ans) pèsent sur le pouvoir d’achat et fragilisent les revenus des classes moyennes et des retraités. N’y avait il pas d’autres solutions, comme par exemple une meilleure gestion du personnel departemental ou une plus grande sélectivité des investissements municipaux?

Comment va se passer la campagne des législatives?

Nous débuterons la campagne avec Michel en janvier, par des réunions publiques dans chaque commune. Nous allons constituer des équipes locales pour évaluer le bilan du quinquennat, ses ombres et ses lumières, faire remonter les propositions, les dossiers prioritaires, puis nous participerons à la campagne de la Présidentielle.

Aujourd’hui, nous sommes encore dans une phase d’écoute. Nous nous opposerons bien sûr avec fermeté à la faillite du programme proposé par la famille Le Pen. Sa gestion des villes du Var, comme Cogolin, le Luc ou Frejus en dit long sur le sectarisme et l’amateurisme de ses candidats.

Comme nous l’avons déjà dit, nous nous opposerons au programme irréaliste et dangereux de Francois Fillon.

Pour le reste, nous étudions toutes les propositions des personnalités qui répondent à nos valeurs et le moment venu, nous nous prononcerons dans l’intérêt du pays et du Var.