Mesdames, messieurs Au nom de Monsieur le Député Maire et du conseil municipal de Hyeres, au nom du President du Parc National, des habitants de Port Cros, des associations patriotiques et de la compagnie des Ile d’or qui vous a transporté, nous tenons à vous dire « Welcome to Port Cros ».

Vous êtes ici chez vous. C’est un honneur de vous recevoir aujourd’hui mercredi 25 mai 2016 et en particulier Cy Mermelstein, un des dernier survivant de la First Spécial Service Force et les familles des officiers, des sous officiers et des soldats qui ont fait partie de ce commando d’élites americano-canadiens.

Nous mesurons le symbole de ce moment. Vous êtes sur une terre où vous avez posé les pieds le 15 août 1944, une terre occupée par les nazis et qui menaçait le débarquement de Provence. Deux jours de combats intenses et violents, jusqu’au fort de l’Eminence qui abritait le poste de commandement allemand. Après bombardement par l’aviation et par le croiseur Augusta, il faudra l’intervention du cuirassé Ramilles, dont les obus perforent la façade sud ouest, pour obtenir la réédition complète de l’île, le 17 août 1944 à 13:45. Nous n’oublierons jamais le sacrifice de vos 9 compagnons

Sergent John Walkmeister USA
Lieutenant Robert Grand Mac Lean
George Nixon USACapitaine William H Merritt USA
William Bruce Harry Canada
John Ward Wilson Canada
Gordon William Glew Canada
Frank Tomasoski USA
Sergent Reynold King

Honneur et gloire à eux.

Le sacrifice de ces hommes est le prix de la liberté, du courage et d’une histoire dont nous sommes fiers. Cy Mermelstein vous êtes le dernier témoin de cette époque héroïque. Merci d’être venu à plus de 92 ans. Grâce à vous, à vos compagnons de la FSSF, aux forces alliés, l’Europe vit en Paix depuis 71 ans. Ce qui ne veut pas dire que la barbarie, la terreur ont disparu. Nous le savons bien. Mais votre présence aujourd’hui fait vivre notre mémoire et nous permet de rester vigilants à l’égard de ceux qui oublient le sens de ce sacrifice, le prix de la Paix.

Vive l’Amérique, vive le Canada, vive la France, vive Port Cros