Monsieur le Député Maire,

Dans le prolongement du rapport parlementaire que vous avez remis au Président de la République et qui vise à améliorer la démocratie locale, vous avez organisé lors du conseil municipal du 3 octobre 2014 des questions d’actualité.
Cette initiative est intéressante car elle permet d’obtenir des informations sur des sujets d’intérêt local. Cependant, une question posée par une élue de la majorité nous est apparue déplacée. Elle visait directement un élu, l’ancien Maire en l’occurence, à partir d’une rumeur.

En tout état de cause, il nous parait difficile d’accepter la mise en cause d’un collègue sur la base de rumeur. Nous vous demandons donc de bien vouloir à l’avenir ne prendre en compte que les questions qui relèvent de faits établis et qui traitent de l’actualité Hyéroise ou de l’agglomération Toulonnaise. Nous vous suggérons également d’accepter des interventions courtes pour confirmer ou pour infirmer la qualité de la réponse donnée.

Par ailleurs, et toujours dans l’esprit du rapport parlementaire, pour renforcer la démocratie locale, nous vous réitérons notre demande de réunir régulièrement les commissions et en particulier la commission des finances. Vous nous avez transmis un audit des comptes de la ville. Vous êtes aujourd’hui avec les services dans l’élaboration du budget 2015. Il nous paraîtrait dommageable pour les Hyèrois de réunir la commission des finances seulement deux jours avant le prochain conseil municipal pour traiter des comptes 2015 et de l’avenir de la ville. Les commissions aujourd’hui ne travaillent pas. Elles enregistrent les délibérations. Nous estimons que nous pourrions créer un échange fructueux entre élus, même si lors du vote, le fait majoritaire s’impose. Il en est de même pour les autres commissions où plusieurs sujets mériteraient un travail de fonds préalable, comme le PLU, la politique de transition énergétique, le développement de l’emploi ou le tourisme durable. Nous profitons de ce courrier pour vous rappeler votre proposition très pertinente et celle de Monsieur Francis Roux, de nommer comme Président de la commission des finances, un élu de l’opposition.

Enfin, comme nous l’avions déjà demandé lors de précédents conseils municipaux, nous attendons la communication du montant total et détaillé des indemnités perçues par chaque élu Hyèrois, y compris celles résultant de leur participation aux divers organismes où il représente la Ville. Lors du dernier conseil municipal, nous avons relevé que le Syndicat intercommunal des pistes cyclables versait 40 000€ d’indemnités aux élus pour un budget de 150 000€. Cette situation nous parait inadmissible au regard d’un bon usage des fonds publics et des difficultés rencontrées par nos concitoyens. Nous vous demandons donc de dresser un inventaire de toutes les indemnités des élus et de fixer un montant unique et fixe par conseiller pour supprimer tout autre versement. Nous vous suggèrons de créer une commission de travail sur ce point pour aboutir à des solutions pratiques, lisibles et équitables.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à ce courrier et nous vous prions de croire, Monsieur le Député Maire, a l’expression de nos sentiments les plus cordiaux.

Brigitte Del Perugia, Conseillère municipale
William Seemuller, Conseiller municipal