Je me réjouis de la création de l’association Agir pour Hyères et les Hyèrois. C’est une initiative citoyenne intéressante et qui je l’espère rencontrera l’adhésion des Hyérois.

Lors de la campagne pour les élections municipales, une majorité de mes colistiers n’avait pas d’appartenance à une organisation politique.

Qui étaient ils? Des artisans, des commerçants, des agriculteurs, des fonctionnaires, des retraités, des banquiers, des architectes, des responsables d’associations, des mères de famille, brefs des citoyens Hyèrois préoccupés par l’avenir de la ville et décidés à être utile dans cette période électorale.

Certains de ces Hyèrois ont souhaité constituer un groupe de citoyens « libres et indépendants » autour des valeurs de la République et la laïcité, pour travailler ensemble, pour réfléchir autour des enjeux de la ville et de l’agglomération, pour traiter les questions d’actualité.

Durant la campagne, je me suis attaché à bien respecter leur indépendance et leur soucis de servir l’intérêt général de la ville. Sans remettre en cause le fonctionnement des partis qui structurent la vie politique, j’ai observé l’implication de ses personnalités nouvelles, leur connaissance du terrain, et leur volonté d’agir avec une parole libre.

La création de l’association AP2H devrait permettre de poursuivre cette implication citoyenne et j’y apporterai tout mon soutien tout en respectant son indépendance.

Au moment où le citoyen s’interroge sévèrement sur le rapport à la politique et aux institutions, cette initiative citoyenne est la bienvenue.
Si le maire dispose de la légitimité du pouvoir, il ne peut par décision « présidentielle » intervenir sur tout et décider de tout. Nous avons besoin de réinvestir le citoyen dans la décision publique. Il ne s’agit pas de créer multiples commissions sans pouvoir, pour habiller un semblant de concertation mais d’organiser le travail du citoyen au regard des grands enjeux de la vie locale : Emploi, PLU, Charte du Parc National, logement, éducation, transport, comme des questions du quotidien : propreté, sécurité, solidarité, espaces verts.

Pour être concret, avant chaque conseil municipal je proposerai une réunion ouverte à tous les citoyens et aux adhérents d’AG2H, comme d’autres associations pour l’étude des délibérations soumises au conseil et pour proposer des initiatives.