Hyeres citoyenne est une association crée en 2014 et qui accueille l’ensemble des hyerois qui souhaitent participer à la vie publique locale. L’association n’a pas d’appartenance politique.

Introduction

« Un constat : L’opinion prend conscience du formidable défi climatique qu’il va falloir relever. Les études scientifiques concordent, les publications confirment, les faits s’accumulent. C’est une problématique globale pour toutes les villes, mais la notre, Hyères, y est particulièrement exposée par sa topologie et son climat.

C’est certainement la raison qui a poussé l’Etat à publier un porter-à-connaissance du risque de submersion qui remet en cause les 9000 logements prévus par le Plan Local Urbain, en attendant le prochain porter-à-connaissance du ruissellement et l’actualisation du plan de prévention du risque d’inondation.

A Hyères, le risque climatique sera au coeur des choix stratégiques de la prochaine élection municipale. Nous l’avons dit en conseil municipal, nous le répétons aujourd’hui. Nous ne pensons pas qu’il s’agit d’une contrainte supplémentaire mais plutôt d’opportunités nouvelles. Les choix politiques (PLU, PDU, Budget) faits par Mr Giran depuis 5 ans envoient les hyèrois dans le mur.

Il faut arrêter d’imperméabiliser les sols et redonner du foncier à l’agriculture pour renforcer les circuits courts et la qualité des produits. Il faut mettre en œuvre un plan stratégique alimentaire comme à Brignoles et une zone agricole protégée comme à La Garde. Il faut reconstruire la ville sur la ville avec 3000 logements accessibles (et non pas 9000) pour les hyerois et dans les zones commerciales qui ne cessent de gaspiller l’espace et de vider nos centre-villes. Il faut en urgence améliorer les infrastructures de transport pour limiter la circulation automobile et la pollution de l’air avec un transport en site propre comme à Nice et un plan vélo comme à La Rochelle.

Nous devons penser la ville autrement, changer de logiciel et anticiper ce risque comme son corolaire les menaces sur la biodiversité. Nous sommes persuadés que c’est autour de cette thématique que s’organisera le débat pour les élections municipales et les lignes de fracture se feront entre ceux qui ne veulent pas changer, ceux qui considèrent que le problème vient des autres et ceux qui sont prêt à anticiper.

Notre choix est fait, nous allons anticiper. Comment le mettre en œuvre?

Par une mobilisation de tous les hyerois, sans discrimination, sans réserve, sans esprit partisan. Il s’agit d’accompagner un changement culturel profond où chacun devra prendre sa part. C’est dans les gestes du quotidien que nous relèverons le défi climatique. Le pouvoir doit revenir à l’initiative du terrain, ce que l’on appelle aussi la démocratie participative. Cette mobilisation se structurera autour de 3 principes :

Nous formerons une équipe soudée autour d’un projet « une ville qui préserve son environnement, une ville qui innove, une ville qui rassemble ». Nous souhaitons rassembler une équipe qui partage son expérience, qui tire parti des meilleures pratiques existantes, qui écoute et fait preuve de solidarité. Une équipe qui porte une grande ambition pour Hyeres et pour la Métropole. A ce titre et pour donner l’exemple, j’ai décidé de me mettre en retrait de tout engagement partisan. Tout le monde connaît mes convictions, mes valeurs. Du fait de l’ampleur du sujet et de l’importance de l’élection, je souhaite me mettre exclusivement au service d’Hyeres et en situation de rassembler.
Nous souhaitons des femmes et des hommes qui ont le goût de l’action, de régler les difficultés courantes de nos concitoyens. Nous voulons rendre l’action publique plus simple, plus compréhensible, plus efficace pour nos concitoyens. Cette liste sera d’abord l’expression de la richesse de nos quartiers, de nos métiers, de nos âges, de nos connaissances, de nos parcours.
Enfin, nous demanderons à cette équipe un comportement éthique, une rigueur moral. L’argent public est rare. Son usage doit être mesuré au seul critère de l’intérêt général.

Cette élection est importante. La période est dangereuse. Notre ville a pris beaucoup de retard. Le Maire sortant n’a pas su anticiper. Il a fait des mauvais choix et à vue partir nombre d’activités (école d’infirmière, école de design, pôle horticole,…) Hyeres devrait être une des premières villes de France dans le domaine du changement climatique et de la bio diversité. Hyeres devrait être une référence au sein de la Métropole en matière environnementale.

Cette orientation permettra avec le soutien de l’université, des centres de recherche, du conseil scientifique du Parc, du pôle Mer d’innover et de conforter les secteurs d’activités prioritaires comme l’agriculture, le tourisme, la santé, le BTP, le commerce, les services, entre autres.

Hyeres dispose de tous les atouts pour réussir, une histoire forte et vivante avec l’agriculture, un environnement exceptionnel, des partenaires de premier plan (Parc National, Conservatoire, Grand Site, Université). Nous avons la puissance de la Métropole. Il reste à agréger tout cela et donner un cap nouveau.

Cela ne veut pas dire que nous occulterons d’autres questions comme celle de la sécurité, de l’habitat, de l’éducation, de la culture. Elles feront bien entendu partie prenante du projet.

Pour la sécurité en particulier, nous considérons que la situation dans certains quartiers s’est fortement dégradée et que cela n’est pas tolérable. Les victimes sont toujours les populations les plus fragiles. L’ordre public n’est pas négociable et nous veillerons avec l’ensemble des acteurs (polices, justice, éducateurs, organismes sociaux, bailleurs,…) à garantir la tranquillité publique. Mais le fait d’avoir oublié, le Val des Rougieres dans le PLU, par exemple n’aide pas à la résolution que questions complexes.

Le mardi 11 juin 2019, à 18h à l’hippodrome Hyeres Citoyenne lance le débat, en cohérence avec les propositions que nous avons faites depuis 5 ans en conseil municipal. Nous souhaitons favoriser un rassemblement large et sans exclusive. Nous souhaitons engager chaque hyerois dans la construction d’un projet municipal qui anticipe les grands défis d’aujourd’hui et qui préserve la qualité de vie de notre ville. »